Covid-19 Mon Amour : Chroniques d'un confiné ordinaire

15 avril 2020

Ne crisez pas !

Mauvaise nouvelle: C’est la crise.

Si, si,c’est pas des conneries. C’est le premier ministre qui l’a dit.

Bon, en soi, la crise, c’est pas une nouveauté…
Mais enfin, quand même… il a dit que la crise allait « durer ».

Dur, dur !
ça quand même, ça fiche un coup…

C’est vrai quoi, moi, jeune éphèbe de désormais 45 ans, qui comme certains d’entre vous, n’ai même pas la moitié de l’âge de ma grand-mère ( 93 ans… si on finit « confiné for ever », je craque avant, promis !), autant dire que la crise, ça nous connais, non ?

Tout petit déjà, j’en entendais parler :

– " C’est qui le papy qui postillonne dans le poste (Y’avais pas covid à l’époque..) ?-ça, c’est Valérie Giscard d’Estaing, le président de la république. Ce n’est pas un papy, il même jeune pour un président. Et il ne postillonne pas, il nous dit juste que c’est la crise.

-C’est quoi la crise ?

-C’est que ça va être dur. On va devenir pauvre, et ça va pas être rigolo…

-Mais si regarde, c’est rigolo, il y a un ours !

-Ah, non! ça c’est pas un ours, c’est un ministre. Il s’appelle Raymond Barre. C’est un économiste. il est super fort, et comme il est économiste, ça veut dire que grâce à lui, y’aura bientôt plus la crise…

-Ouais, super ! "

Logique. Une crise, c’est passager…

Crise de foie, d’hémorroïdes, ou de la quarantaine… Même si vous avez les 3 en même temps ( si c’est vraiment le cas, appelez quand même le Docteur Grand Gourou M’D Moubala pour vous faire désenvoûter, on ne sait jamais… Son tel est dans votre boîte aux lettres… Il ne soigne pas le covid, mais pour ce genre de truc, y parait qu’il est bon..), ça ne dure pas.
Bref, ce sont des crises. Et une crise, ça finit par passer… C’est ça « la crise »…

Alors, quand la crise, ça dure 45 piges, perso, j’appellerais plutôt ça autrement…

Je ne sais pas, moi… La grosse merde ? l’entubage ? Le foutage de gueule ?

Putain, il va falloir vivre jusqu’à quel âge, pour entendre dire :

– » citoyens, ça y est ! La crise, c’est ter-mi-né ! Maintenant, cher peuple, faites-vous plaize! A fond dans la déconne..! »

Youpi ! Allez, on remet la Compagnie Créole !
( Ah, non, ça suffit ! On l’a assez entendu comme ça au déconfinement…).

Oui, Bordel de merde, c’est quand la fin de cette putain de crise ?

Je sais bien que l’espérance de vie augmente ( quoiqu’en ce moment…), mais quand même !

Vous croyez qu’on en aura quelque chose à secouer de la fin de la crise quand on sera à l’ehpad (vous savez, ces endroits où, jusqu’en avril 2020, on entassait les derniers fans de Pascal Sevran…).

Non, monsieur le premier sinistre, vous n’êtes pas sérieux.

Bon. Encore, si c’était que ça… La crise, on connait la chanson.

Malheureusement, il a aussi dit :  « La crise va durer, et Il va falloir s’y préparer… »

Ah bon ?
Sans blague ?

Parce qu’on fait quoi, Mec, en ce moment, On pêche les moules ?

Soyez  » prêt » les ami-e-s ! C’est le ministre ( et le premier, pas celui de la fin…!) qui l’a dit.

Enfin, « préparez-vous », quoi…

Alors, par contre, il n’a pas dit comment, ni pendant combien de temps…

Y’a un entrainement à suivre ? Faut faire des pompes, des tractions, ou un truc comme ça ?
Y’a un tuto  » préparation à la crise qui dure  » sur you tube ?

Pour se préparer « à la crise qui va durer », ça doit être bien sport quand même !
Faut encore lire des livres ? Faire des footings ? ( Ah, non, ça c’est fini…)

Bref, apparemment, il s’est arrêté là…
On en saura plus le prochain coup…
L’attaché de com doit être en chômage partiel ou arrêt pour garde d’enfant, je suppose…

J’en conclu également que le mec qui écrit les discours doit être super vieux : visiblement, ils l’ont pas changé depuis Giscard…
Il a p’tre chopé un covid en pleine écriture du discours… ceci expliquerait cela…

Merde, j’aimerais bien un peu arrêter de dire des conneries, moi… Prendre des vacances, faire autre chose..
Pas moyen, ils sont trop fort. Ils dégainent trop vite…
Et dire que je ne regarde même pas les infos !

Attention par contre, s’il faut se préparer, c’est que « eux », ils préparent un truc…
Et ça, c’est flippant.

Sympa de nous prévenir quand même (dés fois qu’on ait rien remarqué de spécial ces derniers temps…).
Non, non, quand même… Fair-play les types…

Mais que vont-ils bien faire..?
Vu leur bilan, et au point où nous en sommes, j’avoue que je sèche un peu… J’ai l’imagination fantasque, mais là…
Il leur reste quoi de tant à faire.. ?
Privatiser le Trésor Public ?
Une petite réforme de ci, de ça ?

Bon, à suivre…

Faut dire qu’on ne les aide pas… Ah non…
ça, c’est la mauvaise volonté du peuple français.
Que des bons à rien, ces français ! Des fouteurs de merde…

C’est vrai, quoi, soyons lucide: s’il n’y avait pas tous ces emmerdeurs qui chouinent dès qu’ils veulent faire un truc la-haut, ça irait mieux !

Moi, je propose, on les supprime ceux qui font chier: les médecins, les chômeurs, les retraités, les juges, les ouvriers, les cadres déclassés, les profs, les gilets-jaunes, les avocats, les agriculteurs, les banlieusards, les homos, les juifs, les écolos, les infirmières, les antisémites, les migrants, les commerçants, les curés, les handicapés, les gauchos, les fachos, les lycéens, les touristes, les intermittents du spectacle, les illettrés, les intellectuels… Bref, tous, quoi ! Allez, tous dehors !

Faisons efficace, faisons gouvernemental : On garde les traders, les PDG, et les députés LREM.
Et là, vous verrez, tout ira bien ! Enfin ! Plus de crise…

Sans dec…

Et oh ! Hou, hou ! Y’a quelqu’un là-haut ?

Et Manu, tu descends ?

Bon, alors, « préparons-nous » qu’il a dit le monsieur…

Moi, je vois bien un remaniement ministériel. Une cellule « de crise » en quelque sorte !

Didier Deschamps premier ministre: Lui c’est un winner (on est les champions du monde, je vous le rappelle ! ). Manager une équipe de vainqueurs, il sait faire: «  Tous ensembles ! Tous ensembles ! Ouais ! Ouais ! » (Bon courage quand même…).

Puis à l’économie… là, c’est crucial…

Mais là, on peut faire confiance à Manu 1, dit le redoutablissime.
Hé… Lui, ce poste, il connait… ! (Tout petit déjà, sous Hollande, il était pas le dernier pour la réforme..)

Vu comme ça se présente, et les promesses engagés… C’est quand même du assez hard-core..
Y’en faut plusieurs.
Je ne vois qu’une team, une collégiale…
Il faut au moins un trio Garcimore-Majax-Copperfield pour nous sortir de là.

Déjà, petit, avec les lapins, j’étais bluffé… Mais là, avec le pognon, c’est quand même autre chose:

« V’la 45 milliards… Et hop, y’a plus ! Et en fait si ! Ils sont ailleurs… Mais pour hôpital, y’a pas ! (pour le reste, non plus, d’ailleurs). Et Hop ! En fait y’en a 300 ! Beaucoup plus ! Et en fait non, y’a rien !
Alors on te prend, mais…on t’en donne aussi regarde ! Mais on t’en prend…
Et tic, et Tac, et là… Hop ! On te sauve (ou pas… a voir…), mais on te taxe après…
Ah !.. D’accord… et les 1% les plus riches aussi…?
Ah non, cha, cha marche pas… Hi, hi, encore raté ! Et Tic, et Tac ! « 

Bien plus spectaculaire !

On sait qu’il y a un truc, mais on n’arrive pas à trouver… C’est trop fort !

 

Image en ligne

 

Comme c’est divertissant, tout ça !

Vous croyez qu’ils ont déjà leur billet d’avion pour le chili ou une autre destination lointaine d’Amérique du sud avec une nouvelle identité les gonzes ? Ou qu’ils sont du genre « j’y suis j’y reste  » ?

Bon, soyez rassurés, à ce moment où je vous écris, je viens d’entendre passer un avion de chasse au-dessus de chez moi.
Un peu d’animation dans ce ciel, si bleu, si calme…

Les mecs avaient leurs masques et leurs attestations. Un vol en règle. Aujourd’hui, c’est de bon ton. (un « vol » en règle..vous suivez ?)

Bon, c’est un bon présage ça: Si les avions de chasse volent encore, c’est bon signe, c’est qui reste du fric qq part dans les caisses…
A moins qu’ils aient déjà privatisé l’armée. L’actualité va si vite. J’arrive pas à suivre…

Puis hier, Manu , dit le splendidissime, s’est un peu baladé dans les rue de Pantin. Il est passé faire un coucou à l’hopital du coin: «  Tudo boom, les gars ? Rien à signaler de particulier ? »

Il avait l’air souriant et décontrac. ça fait plaisir à voir.

Bon, ok, il était à plus d’un kilomètre de chez lui, la bourse de Paris ( Ah, non, c’est vrai, il loge à l’élyssée en ce moment..). Mais on n’est pas des balances, non plus…

Il faut dire qu’a Paris, le footing est désormais interdit entre 10h et 19h. Y’a plus que les opérations de com qui soient autorisées en journée.

Sinon, pour l’histoire des masques, ça se règle. La chine va livrer. Le gouvernement a appelé le SAV suite a une erreur de livraison sur la commande précédente. La poste fonctionne mal en ce moment…Mais out va s’arranger.
En plus, pour la logistique, ils ont recruté Maître Yoda :  » Huumm, les masques… Plus c’est nécessaire, et moins c’est utile… Plus très besoin tu en as, et moins beaucoup tu en auras…. »

Mais quelle est donc le sens de cette énigme…

Grattez-vous la barbichette… et « Préparez-vous »..!

Sacrée crise, que ferait-on sans elle…

Bizz.

 

Posté par xamm à 15:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Bas les masques

Bientôt le déconfinement... 

Si, si, on parle que de ça !

 

Ah, ça y est ! On s’imagine déjà dans la rue, se tapant gros smacks, se montrant nos fesses, et exécutant toutes ces pirouettes ( cacahuète !) répétées à l'intérieur durant ces longues journée au cloître.

 

Oui, enfin dans la rue, lâchés comme des fauves, telles des bonnes sœurs à qui Dieu aurait dit : " Mais non... finalement, la chasteté... c'était des conneries... ".

Bref, ça va être orgiaque et trémoussant. 

 

Un peu comme la fin d'une émission de Patrick Sébastien, Paul Prébois en moins (il n'a pas survécu..). 

En un mot, le délire !

 

Mais.. ( Et oui.... Il y a toujours un "mais"), attention ! Le port du masque risque d'être obligatoire !  

 

C'est en  tout ce que font les autrichien, un peuple respectable, et hautement réputé pour son goût du folklore. ( D'ailleurs moi, quand je veux rire un peu, j'écoute de la musique folklorique autrichienne.. Et ça marche !).

 

Dire que je pensais qu'on allait suivre le modèle coréen ( un modèle avant-gardiste, parait-il, en matière de loisirs minimalistes et d'humour pince-sans-rire ) , mais non: nous resterons quelques peu européano-centré... 

C'est de bon ton par les temps qui courent (si vite !)...

 

Bon, certes, si le port du masque devient obligatoire, ça complique un peu les choses: On pourra toujours se montrer nos fesses (putain, pourquoi j'ai dit ça, moi ?), mais pour les smacks, va falloir trouver un truc...

 

 

Et merde ! Moi qui me réjouissais déjà à l'idée de sortir en boîte pour fêter ça. 

Perso, j'ai noté toute les soirées "infirmières" dans mon agenda (google, bien sûr)... 

Ça va être bon, ça va être chaud ! Ça va être leur fête aux soignantes !

 

D'ailleurs, dès à présent, je me mets tous les jours un peu de Franckie Vincent, manière d'être "ready" le jour J...

Oui, je sais, j'en vois déjà qui vont dire: " Mais enfin, Xa, tu danse comme un pied ! Et puis, t'es macqué, maintenant...".

C'est vrai, c'est vrai.. Mais quand même, ce "jour-là", y'aura des exceptions ! 

Et puis, j'ai pensé à tout : il suffit d'attendre les slows. Et puis justement, le personnel soignant, maintenant, ça me connais !

Bon, c'est là, au moment du slow, où si y'a masque obligatoire, c'est plus emmerdant... 

Remarquez, ce n’est pas que je tienne tellement à embrasser... 

C'est vrai, sur le principe, c'est quand même un peu bizarre ce truc. Voire dégeulasse...!

Rappelez-vous le collège et vos premiers palots. Vous êtes nostalgiques, vous ? (Si oui, consulter d'urgence un psy par skype..). 

 

Même les animaux ne font pas des choses pareilles ! 

 

Bon, attention quand même avec les animaux... Ce ne sont pas toujours des exemples à suivre (là, je vous laisse imaginer des tas de trucs..).

 

Finalement, si ça se trouve, on y gagne au change. Et en temps ! Car, après tout, ce sera toujours un préliminaire de moins ! 

 

Bref, quelle fête mes amis ! Quelle fête on se prépare..!

 

 

Moi, qui suit un complotiste assumé, je suis sûr que toutes ces mesures, c'est un coup de La Compagnie Créole pour redresser ses ventes en chute libre:

 "Au bal, au bal masqué, Oh, Hé, Oh, Hé"

 

" Devinez, devinez, devinez, qui je suis ? "

 

- " Manu ? ( le 1, dit le fantasque fantastique), c'est toi ? ...Incroyable !"

 

 

Vous croyez qu'ils vont faire ça à l'élysée ? Serpentins et masques FFP2.. You-you !

 

- " Allez Brigitte, montre-nous..." 

 

Stop, stop, stop... Un peu de respect pour les cougars...

Vous aussi, ça pourrait être votre mère !

 

Non, à mon avis, les dirigeants, c'est beaucoup plus digne. 

ça ne se vautre pas dans ce genre de vulgarité populeuse (Si je croise Brigitte Macron, je lui présente mes excuses, c'est promis..). 

 

C'est d'ailleurs pour ça qu'on les garde. Ils nous "élèvent".  

Ils ne s'amusent pas pareil, eux. Ils montrent l'exemple, "eux". 

 

Faut écouter un peu ce qu'ils disent aussi... 

 

Manu 1, dit le jouvenceau, celui qui a tout même révolutionné la politique (ben, oui, il a réussi remplacer " les vrais vieux par des faux jeunes" ( là, je cite Coluche..), et ...les faux socialistes par de vrais voyous !) l'a dit: il faut lire !

 

Mais lire, c'est chiant ! Merde à la fin !

Et puis lire quoi ?  Machiavel ?

 

Non, Manu... Le bas peuple, tout ce qu'il veut c'est faire la fête. 

 

Avec du rosé ( oui, parce que, le déconfinement, si ça arrive un jour, ce ne sera pas avant l'été, ne nous emballons pas...), et la compagnie créole :

 

-"Ils ne peuvent pas s'empêcher, Oh, hé ! Oh hé ! D'aller voter, voter, voter, voter, voter..."

 

 

Et oui, 2022 approche, faut se préparer. Moi ou Marine ? Marine et Moi ?

Sacré Manu... 

S'il a le culot de se représenter (dans le même pays, je veux dire), c'est quand même admirable. 

 

Un peuple en colère, ça pourrait en impressionner certains.... Lui, même pas peur ! 

Chapeau, quand même... 

 

Ah, oui, et puis y'a un second tour " local" avant. (C'est les maires en ballottage qui doivent sentir passer le confinement ! ). 

 

Du détail...

 

Bon, mais d'ici là, faut penser à la reprise, bande de pantouflards !

 

Et à votre masque personnalisé... 

Et, oui ! Parce on quand même le droit de se fabriquer le sien perso, en tissus (de récup, cela va de soi: c'est écolo, et de toute façon Toto tissus est fermé...).

 

Sinon, pour les plus consuméristes, il y a le prêt à porter.

Même en temps de disette, on arrête pas l’industrie "essentielle" comme ça... faut pas croire.

Moi, par exemple, j'aime bien ce modèle, de chez Décathlon :

 Image en ligne

Bon, c'est une photo... 

Du coup, on n’a pas tout le message : parce que là, le mec au milieu, il nous dit : " A fond la forme ! "

Yeah !

Je vous l'assure, ma famille et moi-même avons croisé un mec (une tête "habituelle" du quartier) dans les rues du village avec ce masque...! 

Ça promet...

 

Dire qu'a une époque, y'avait débat sur le port du foulard !

 

Remarquez, équipés comme ça, on serait presque prêt pour les lacrymos, non ? 

 

Manu, attention à bien mesurer tes mesures...

 

Quand même, c'est dingue ce qui se passe depuis que les surréalistes ont pris le pouvoir... 

 

André Breton et Dada doivent être sciés, s'ils nous regardent de la-haut !

 

Bon, allez, c'est quand même cool 2020. Mardi-gras dure vachement plus longtemps. 

 

Bon, ok... On sera tous déguisés pareil. Et alors..?

 

Avouez-le, qu'est-ce qu'on s'emmerderait dans une vraie démocratie... 

 

Alors qu'avec l'Etat totalitaire, euh... d'urgence sanitaire, je veux dire..., c’est quand même la poilade, non ?

 

Bizz...

 

Posté par xamm à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Détente

Après des journées pareilles (pareille à la précédente, il s'entend...), pas si évident que ça de se détendre...
L'angoisse du futur, la mort aux trousses, les mensonges politiques, les attestations de sorties, etc...
Tout ça, quand même, ça vous trouble un peu, non ?
Alors, face à ces petites inquiétudes bien légitimes, la question demeure: Comment se détendre un peu ?
Après une bonne fausse journée de chez soi, un peu de repos bien mérité s'impose !
Attention, n'allez pas siffler tout votre rhum !
Sauf, évidement, si vous êtes vraiment persuadé que c'est complètement foutu...
 
Mais bon, tout de même, y'a de l'espoir. Regardez, y'en a même qui lancent déjà des invits pour "aprés"...
Voyez, juste un peu de patience ! 
Et puis, vous aurez l'air con à plus en avoir une goutte si on déconfine, ( ou pire, s'il y a une brutale rupture de stock.... Mais ne cédons pas à la panique...)
Moi, par exemple (Oui, oui, je suis un exemple...!), j'opte pour pour la tisane. 
Une vieille habitude.
Que j'en tousse si covid me prive de mon pisse-mémé ( oui, j'en conviens, en cette période où les ehpads se vident, le terme est assez mal choisi...).
L'autre jour, tiens, j'ai acheté du yogi-tea (ben oui... va trouver des plantes en vrac, toi,  en ce moment...!), manière de claquer fidèle à moi-même si jamais on m'appelle là-haut (on sait jamais, je pourrais aussi, et beaucoup plus vraisemblablement d'ailleurs, glisser dans l'escalier... Mais me feront-ils le test du covid pour ça ? Mystère...).
Y'avait un choix incroyable ! :  "Bonheur" ( Mouais, j'ai rien contre... mais on va attendre un peu quand même...), " Bonne humeur " ( Et puis quoi, encore ?), "Digestion légère" ( mais, là, si tu regarde les infos, c'est mort !). 
Comme y'avait pas " dans ton c..", " On vous ment" ou " Ma main sur sa gueule, ça me relaxerais !", j'en ai pris que deux...
 
Le premier s'appelle " idées claires"...
Si, si, je vous jure, j'ai le paquet sous les yeux. 
C'est pas du foutage de gueule ...( Ah si ? Merde, j'me suis fait avoir...)
Je me suis dit qu'en cette période troublée, où, d’après Manu 1, dit le magnifique,  il faut se recentrer sur " l'essentiel", (et que bizarrement, il ne semblait pas parler du CAC 40...), la tisane "idée claires" n'était vraiment pas un luxe. 
Faute de masques, l'état pourrait faire un petit effort... A raison d'une boite par foyer, c'est la paix sociale discount !
Mais passons...
Ah oui, la deuxième boite... Bon, là , j'ai merdé grave... J'ai pris "detox"... Quel con !  
Le soir, je la regarde, et j'ose pas y toucher... J'me dit merde, si tout est foutu.... A quoi bon ?...
Bref, je retire ce que j'ai dit tout à l'heure : Dans le doute, allez-y à donf sur le rhum...
 
De toute façon, si y'a un après, il va encore falloir aller bosser comme des coréens à 60h/semaine et 2 semaine de vacs. 
Sans dec, même déconfinés, vous croyez que ça fait rêver la vie là-bas ?
Si le modèle américain ne vous plaisait pas, et bien celui-là....
Quel choix !
Comme le dirait, presque tous les soirs, Manu 1, dit le géniallissime: "Chers compatriotes, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle. Et bien cher compatriotes, je ne me rappelle plus de la bonne..."
Ah, un oubli, ça peut arriver...
Sinon, y'a toujours l'option de faire partie des 1% les plus riches me diriez-vous (Mais le cas échéant, c'est moins sympa...)... 
C'est vrai, c'est pas mal, ça. 
Et si vous en faites partie, vous auriez bien raison d'argumenter ainsi. 
C'est que ... C'est vrai,  C'est une valeur trés trés sûre, ça.
Tenez, moi, je m'engage (quand même la crise, ce que ça fait faire...) : Si y'a ne serait-ce q'une des 10 plus grosse fortune de France qui se retrouve ruinée par la crise du coronavirus, je m'engage à porter un tee-shirt " I love Covid" jusqu’à la fin de mes jours !
Qui m'aime me suive ! 
Franchement, sur ce coup-là, je pense qu'il y a effectivement plus de risque à choper le covid en plein désert d'Atacama que de voir un de ces types-là ruinés.
A se demander si y nous prendrait pas un peu pour des jambons, des fois... ( mon coté complotiste, sans doute...)
Sinon, pour se détendre, y'a pas non plus que les plantes ou l' alcool ( ou les deux ?)... 
Alors, comment s'évader de tout ça...
Certes, il y a toujours la lecture: La peste, Les raisins de la colère, etc...
Mais les romans d'anticipations ça n'a jamais vraiment été mon truc...
Y'a la Bd ( le "SOS bonheur 2" est pas mal au passage...) : mais les librairies étant fermées, Relire Tintin et milou alors que la fin du monde est proche, c'est raide !
Non.... sinon rien de tel qu'un film qui fait pas réfléchir, un truc apolitique, quoi...
 
Certes, je vous vois venir, y'a le porno...
Ah, oui...Mais bon, quand même, d'une part, les plates-formes sont saturées (comme quoi, on est jamais le premier à penser à un truc...surtout à un truc pervers) et puis, tout de même y'en a qui ont des familles ! 
Oh, oh ! Un peu de distinction dans cet effondrement...
En plus, s'il font ça avec des masques, j'ai peur que ça trouble ma libido. Et vu que c'est tout ce qui me reste...
Non, non, pas de ça... Moi j'ai tout suite pensé à Disney. 
On oublie tout... et puis surtout, surtout, (et surtout en ce moment !) ça se finit bien !
Alors, j'ai testé blanche-neige ( ben oui, j'avais pensé à l'idée du porno "avant" !...Du coup, j'allais pas non plus mettre le livre de la Jungle...!).
C'était très beau...mais y'avait des détails bizarres. 
C'était la version " French update avril 2020 ".
Etrange et fascinant... 
Quand même, il manquait un nain...
Ah, Les salauds, ils ont confiné "Atchoum" !
Sinon, Simplet jouait le rôle de ministre de la santé, Grincheux celui de l'intérieur, Prof... Je vous laisse deviner, Timide à l'écologie, et bien sur Dormeur premier ministre. 
Joyeux présidait tout ça... 
" Hé oh, Hé oh, on rentre du boulot...!" 
Vous voyez le truc...
C'était beau, c'était merveilleux, j'étais enfin transporté ailleurs... 
Bon, à la fin, ça merde un peu.... y'a prince charmant qui arrive, mais avec son masque FFP2 (ou est-ce le modèle décathlon..?), pour péchot la princessesa, c'est pas évident...
Pfuui, quand même !
Je sais bien qu'il faut commencer à s'habituer... Mais quand on a connu la veille école, le nouveau monde, c'est rude !  
Et mes contes de fées, merde ! Comment on fait maintenant ?
Ok, on improvisera.
Allez, faites de beaux rêves.
Et Détendez-vous !
Bizz.

Posté par xamm à 15:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vitual covid life

Salut la France, 

Ça biche ?

Allez, semaine 4 : Le confinement, c'est comme un peu les saisons des séries de netflix, c'est ça ?!

Allez, on en profite. 

Hé oui,  parce qu'on parle déjà de "dé-confinement"... 

C'est d'un triste. On commence à peine à s'amuser, à prendre des petites habitudes de retraités (Vous savez, cet étrange statut pour personnes agées des années d'avant 2020...), qu'il y a déjà des rabats-joie pour nous plomber notre télé-cyber avenir. 

Merde, alors ! Pas moyen de prendre un rythme digne de ce nom !

C'est vrai, quoi ! On est pas bien, là, à la fraîche, décontracté-e-s... en pyjama dès le lundi matin, à faire semblant de bosser depuis chez soi derrière un ordi ?

Stop, stop, stop..! 

J'en vois venir certains: "Xa, une fois de plus, tu n'y est pas du tout... Y'en à qui bossent !"

Ah, (re)merde alors...! 

Putain, avec le covidn je croyais que c'était fini, mais non. Le virus du travail, ça c'est du vorace ! 

Remarquez, je sais bien... My "Lady- héroïne" quotidienne (ma gonzesse, pas la substance !.. faut pas déconner non plus...même si on devient accro pareil ), me le rappelle matin et soir...

Et puis, y'a les week'ends, c'est toujours là, ça. 

Le we, maintenant, on se téléphone... 

C'est vachement bien, ça ! 

Ah, là, là... Dire qu'avant, on voyais des potes, on sirotait des cocktails dans le verre des autres ( je ne vise personne personnellement... mais quand même, j'ai des noms !), on embrassait l'ex-femme ou mec des autres ("Ah, bon, ? J'savais pas qu'ils étaient plus ensemble ?"... ), voire... Oh, oh ! Du calme !

Enfin bref, tout ça, c'était parfaitement dégueulasse, vous en conviendrez. 

Heureusement, covid est venu mettre un peu d'ordre dans cette décadence.

Là, c'est quand même plus respectable : on se mail, on se tchatte, je me facebook, tu me skype, et, et... J'arrête là, ça m'excite trop...!

Tenez, pour les enfants, c'est pareil. Moi, qui, jadis, rechignais à coller mon lascard derrière un écran, parce que, sois-disant, il avait mieux à faire, ou, au dire certains arriérés, on trouvait ça "nocif". Fini tout ça.

Pas d'écran aujourd'hui ?

Peuchère !... Et l'avenir alors, bordel, hein ? On s'en cogne, alors, de l'avenir de ses mioches ?

On passe illico-presto de privilégié d'un entre-soi bobo, à victime de la "facture" numérique ( Aie! crac! j'ai mal...)). 

Et puis, pas moyen de trouver un smartphone par les temps qui courent ! 

Putain, si ça déconfine, je coure brûler mes derniers euros (avant que ça rebascule au franc !  ) dans l'i-phone 10.

C'est que... La compet continue !

Et ouais !

Tiens, d'ailleurs, moi, tous les matins, je continue a prendre ma bagnole pour aller bosser. 

Comme je ne peux pas bouger du parking, j'ai placé l'ordi devant le pare-brise, avec des videos d'embouteillages, comme ça, je continue à croire que je suis " dans le coup", quoi...

Mais avec cette crise, je crois que je vais changer de vie, je vais m'acheter un vélo d'appart, et tous les matins, j'en ferais 23mn. C'est mon temps de trajet moyen pour le boulot...

Et puis soir aussi... 

Eh, oui, J'vais quand même pas pieuter sur mon lieu de travail, faut pas déconner...

Remarquez, maintenant, à 60h par semaine, ça se réfléchit...

Bon, c'est pas tout, c'est que y'a les télé-devoirs du petit à faire.

Aujourd'hui: Sport !

C'est magnifique...

Pour de vrai,  il a (sur pro-note, une .. appli ? de devoir-liaison, site internet... bref, un truc en ligne, car même l'éducation nationale française n'arrête pas le progrès, ce qui n'est pas peu dire...) une video "d'EPS" genre gym-tonic... 

A faire pâlir Véronique et Davina. On met la musique, et you-hou !, c'est part !. 

Diable, si Léonard de vinci était visionnaire, Jane Fonda était prophétique... (voir encadré ci-dessous...)

 

Image en ligne

 

Remarquez, c'est super bien, tu peux choisir : facile, moyen, ou difficile. 

Enfin de la pédagogie différencièe !

Voyez, quand on veut, on peut...

Bon, dans les devoirs, y'a "Français" aussi. (La matière linguistique. Les cours de "Français" au sens "nationalité" seront mis en place par le prochain gouvernement...).

Là, moi, j'ai pris de l'avance sur les futures réformes. En conjugaison par exemple : 

-"avoir et être, c'est bien ça les verbes les plus important ?" 

-" Ah, non ! "Avoir", oui.. "Être", ça ne sert plus à rien... 

Avoir, ça s'accorde bien avec Faire, Obéir, Produire, etc... Être, c'est un peu, comme Vivre, Penser, s'exprimer, etc.. Et tous ces verbes irréguliers...On utilise plus tout ça... 

-"Ah, bon.. Toujours ça de moins à penser...»

-" Tu l'a dit...»

C'est que c'est important les devoir, c'est comme ça qu'on a un bon métier plus tard. 

Bon, voyons, dans les futurs métiers (valables, je veux dire... Et oui,  on à dit "à l'essentiel"), maintenant, qu'est-ce qu'on a ? 

Alors, alors... Et bien : médecin, ingénieur en cyber-télé-info-web, et ..caissère...

Soit : Riche, moyen, ou pauvre. 

Je vous laisse relier les points (attention, il y a un piège: demander à un intermittent du spectacle, qui est maintenant un permanent de...rien !, si son salaire est corrélé aux applaudissements... Please, applause !)

Bref, la journée va vite passer, et ce sera bientôt le soir, le retour d'une femme qui travaille (elle !), la douceur du foyer, la soupe, etc... 

Et l'heure du 20h ! 

Ah, enfin, on va pouvoir extérioriser notre joie de vivre !

Moi, je l'avoue, je ne vis plus que pour ça... 

Enfin, un moment de liesse générale, d'unité nationale, de grande communion (mais sans le prêtre qui vous caresse les cheveux en vous susurrant: "oui, mon fils..."). 

Bref, enfin, on s'exprime, on se défoule...

 

Tenez, hier soir par exemple, moi aussi j'ai applaudi et j'ai braillé :

"Vive la France ! Vive le gouvernement!", que j'ai crié. (Je vous jure que je l'ai fait !)... C'est bien ça qu'il faut dire, non ?

Et...y'en à quand même un qui a daigné me répondre : " Bravo Manu !"

Qu'est-ce qu'on se marre, quand même, non ? 

Alors, là, soit le type à de l'humour, soit c'est un député LREM en vacance confiné dans le coin.

 Ah, le coquin !

Je vais réessayer ce soir pour voir ce que ça donne. 

Dans la vie, quand on veux arriver à ses fins, faut s'affirmer, certes, mais il faut aussi perséverer...et , comme dirait Julian Assange, pas avoir trop peur des conséquences...

Bon, je ne sais pas s'il a vraiment dit ça, mais il a vraiment eu droit aux conséquences... 

D'ailleurs, c'est fantastique ce truc des applaudissements. Pour une fois, ça vaut vraiment le coup de rater le jingle du JT!

 Enfin.... moi, je me méfie. A 20h02, je suis rentré. 

En tant qu'artiste, je connais le truc. Après les applaudissements, y'a toujours un mec qui passe avec un chapeau pour te faire casquer de la thune...

Il faut suivre le  le prochain conseil des sinistres, mais je suis sûr que désormais, après chaque 20h d'applaudissements, le député de votre circonscription va passer récolter des fonds. 

Faites gaffe ! S’ils vous disent que c'est pour l'hosto public, ils ont déjà fait le coup à d'autres...

Tss, tss... dans deux ans, pile-poil, y'a "é-lec-tion-s" les mec-e-s... Et ils leur faut des fonds..

Remarquez, moi, au début, La République En Marche, je trouvais sympa. J'y croyais.. si, si (non, c'est pas vrai..). 

Avec un titre, un slogan pareil, je me disais: "la marche", c'est mon truc, non ? 

Ca y est ! Un groupuscule fanatique d'Accompagnateur en Montagne, galvanisé par le manque d'iode et un air pur (et sans du Covid dedans à l'époque !), s'est radicalisé, et ont fondé un parti politique. 

C'est mon heure ! ça y est , je me suis dit !

En Marche ! "In trek we trust ! Yeah! C'est la Walk-up nation !

Quelle déception... 

Mais c'est ma faute, je ne m’intéresse pas assez à la " vraie" politique aussi, on n'arrête pas de me répéter. 

J'y peux rien moi, ça me fait peur... 

Tenez, la dernière fois par exemple, j'ai voulu regarder le programme sur le site " La France insoumise", un titre sympa aussi : je suis tombé sur une sex-tape de France Gall démenée et chevauchant une poupée gonflable de Michel Berger ligoté aux montant du lit..

C'était intenable !

Ah France, quand tu nous tiens....!

Oh oui, ligote-nous ! On aime ça...

Bon, la prochaine fois, demande-nous quand même si on est consentant...

La télé-bizz, 

Virtual xa.

Posté par xamm à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Quoi de neuf docteur ?

Bon, un peu de nouvelles de la ligne maginot, 

 (Pour les ignares,  voici un extrait de wikipédia: 

Bien qu'utilisées pendant les combats de mai-juin 1940, ces fortifications n'empêchent pas la défaite française, à tel point que l'expression « ligne Maginot » est devenue  synonyme d'une défense qu'on croit inviolable, mais qui se révèle inefficace.)

Je vous jure, l'association n'était pas volontaire...

 

Bref, comment cela se passe-t-il à l'hosto ? Ces endroits dont on parle tant, tant on a peur d'y aller...

Et bien... bonne nouvelle : Les filles ont arrêté la couture...

 

Ah ! Les masques ont été livrés ?

Non. Toujours pas (ceci dit, j'en ai récupéré 4 cartons, gentiment donnés par la supérette d'en bas... comme quoi, ça sert d'être bavard des fois..)

Bref, toujours rien, mais ça bouge, et y'a d'autres choses à faire. 

C'est que...les patients "reviennent"...

 

Je vous avoue que même moi, qui attends chaque soir les nouvelles d'en bas avec l'impatience d'un américain obèse devant les "breaking news" de CNN, j'ai bien du mal à suivre...

 

Apparemment, chaque hosto à l'air de faire le truc à sa sauce, et ce qui se passe à Gre et notamment à la clinique mutualiste (toujours en vente... pas d'acheteur ? ..Y'a promo !), ne reflète pas forcément ce qui se passe ailleurs.

Pour passer à BFMtv, ( et faire grimper les enchères !), va falloir qu'ils donnent un peu plus dans le spectaculaire...

Ceci dit, ce n’est pas inintéressant...

Le moins qu'on puisse dire, c'est que les services (je vais parler de celui de Julie..) ont été "remaniés"...

Plusieurs fois par jour, pendant deux semaines. 

Une vraie posologie de toubib... 

Il a été  question d’accueillir les covids, puis les non covid, puis comme on sait pas bien ceux qui l'ont et ceux qui l'on pas, et que surtout, y'avait toujours pas de clients, ils ont décidés de reprendre les anciens... Enfin.. Pour ceux qui n'ont pas claqués chez eux les quinze derniers jours...!

Et y'en a quand même quelque uns...

En fait, c'est plus subtil que ça, puisque Julie, étant en soin palliatifs de cancéro, vous pensez bien que ceux qui sont "revenus", ne sont pas légion.

Et pas franchement bien frais...

 

Si j'ai bien compris, ils accueillent donc aussi les patients des autres services (qui s'étaient fait également virés), et qui ont  (qui avaient..) besoin de soins sérieux, pour ne pas dire indispensables. 

Bilan: deux semaines de retard dans les prises en charge. Pour des personnes déjà bien entamées au départ, je vous épargne le constat...

Certains étaient alités chez eux avec une fracture du bassin depuis 15j, par exemple, et autres trucs sympas du genre.... 

Mais - ouf ! - sans corona ! ( le virus, pas la bière, hein !)

 

Ce qui est rassurant, c'est que ma nana est toujours à son poste, alors qu'il y a vraiment de quoi finir en psychiatrie...comme patient cette fois...

 

Dans l'hosto de son père, ils ont rappelé un médecin qui vient de prendre sa retraite. Le gars rentre tout juste d’une mission en Afrique (j'ai pas relevé le pays) où il gérait une épidémie d'Ebola. 

Ebola (j’ignorais que ça convolait encore ce truc-là !), c'est 50% de mortalité, garantie sans facture...

Bref, du virus... virulent !

De retour en France, et "appelé" pour le covid donc, le type a pris peur au vu les moyens de l'hosto (de Sallanche) ...

Faut quand même avoir la fibre pour le métier ( le mec a rempilé), ou avoir vraiment  les boules de rester confiné chez soi ... 

 

Tiens, questions virus, Afrique toujours, la médecin-chef de Ju racontait qu'elle s'était trouvée là-bas, il y a quelques années (une dizaine ?) en "urgence sanitaire". 

Encore un Virus (genre Ebola, mais un autre, ils sont tous potes...), s'est mis à sévir dans un village.

Ils ont " confiné" le village (sans le personnel médical, vous allez comprendre pourquoi...)..avec l'armée.

Qui tirait sur ceux qui tentaient de s'échapper...

Résultat : 80% de décès chez les enfants (dû au virus, pas aux tirs!), et 25 % chez les adultes... 

 

Pour dire que covid, il reste quand même sympa, non ? 

Disons que.. On peut comprendre que certains médecins relativisent...

 

Pour l'instant, d’après les sons de cloches du "milieu" (sans doute largement relayé par la presse), ce sont surtout les ehpad qui se vident... Et ça, apparemment, c’est pas des cracks... 

Quand Covid arrive là-dedans, c'est le tsunami !...avec souvent 100 % de réussite (pour l'ehpad concerné..).

Avec 700 000 clients en réserve (données "canard enchaîné"), on peut comprendre une certaine excitation sur les courbes potentielles de mortalité...

 

Les gars (et les filles, vous n'êtes pas épargnées...), c'est le moment d'investir dans le déambulateur d'occase ! 

Le bon coin va avoir de quoi faire une catégorie spéciale...

Une vie, c'est vite passée, et vu l'âge de la future retraite, mieux vaut s'équiper quand les prix sont au plus bas...!

A moins que Covid ait prévu sa succession, ou soit plus joueur qu'il n'y parait...

 

Bon, pour ce qui est du reste, en Isère, c'est plutôt "calme". On attend le pic ! 

 

Et si lui n'arrive pas encore, les malades des autres régions, eux, oui. 

Ils en "rapatrient" par ici, et par ailleurs !

Tu rentres à Mulhouse, et tu sors à Brest, ou à Gre ! 

La bonne occas pour voir du pays ! (Pendant que nous, on peut pas !). 

J’espère qu'ils ont leur attestation de déplacement les coquins !

 

Dans le grand Est, ils en ont même envoyé en Allemagne, en Suisse, au Luxembourg (pas de bol quand tu te réveilles !).

On n’avait pas dit qu'on se recentrait sur de l'économie locale ?

Ah ! L'import-export, c'est tenace... 

Remarquez, c'est le seul truc qu'on est encore capable de fourguer à l'étranger ( avec les armes (7,9% des exportations missiles, avions de chasse et navires de guerre) et les tgv, bien entendu...).

En cas d’excédent, ça rassure d'être si près de la frontière italienne... 

Ah, merde ! Non, dans ce sens, ça ne marche pas... 

Zut..!

Voilà, donc, on va tous mourir, certes, mais pour l'instant, pas de quoi céder trop à la panique, du moins sur ce sujet-là... 

Et d'ici-là, (avant qu'on claque tous), j’espère qu'on aura l'occase de trinquer un coup...

Perso, il y a deux jours, on a toqué chez le voisin pour ça. 

Trop tard. 

Décédé. Et pas du Virus... 

59 ans. En pleine forme la veille. 

Apparemment, il avait quand même un dossier médical de pirate...

Un type épatant, adorable. Un "rockeur" (je lui avais filé ma gratte électrique). 

Il supportait mal le confinement. Plus de musique avec son groupe, plus de vie sociale. ça le mettait colère. 

Il venait de lessiver la cage d'escalier, comme souvent, mais là, surtout parce qu'il s'emmerdait...  

Au moins, il échappe à l'ehpad...

"Side effect" du confinement ?

Y'a pas de test pour ça...

Alors prenez soin de vous, 

Et gardez le modjo !

Bizz ...

Posté par xamm à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]